Le gaz naturel en toute sécurité

Sommaire

Le gaz naturel en toute sécurité

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La pose, l'entretien ou le dépannage de systèmes utilisant le gaz naturel nécessitent à la fois des compétences techniques mais également des connaissances en matière de réglementation pour vous garantir une installation fiable, conforme aux normes et sûre.

Que faire quand vous partez en vacances, quand vous sentez une odeur de gaz ou quand faire réviser votre installation ? Voici les consignes à suivre pour utiliser le gaz naturel en toute sécurité.

1. Adoptez les bons gestes au quotidien

Coupez le gaz

La première sécurité en matière de gaz est quotidienne : pensez à couper vos arrivées de gaz quand vous ne les utilisez pas :

  • Chaque soir, fermez l’arrivée de gaz de la gazinière.
  • Si vous avez de jeunes enfants, fermez le robinet du gaz de la gazinière dès que vous ne l’utilisez plus.
  • Quand vous partez en vacances, fermez toutes les arrivées de gaz (chauffage, cuisine).
  • Avant de rouvrir un robinet de gaz, vérifiez que tous les appareils à gaz sont arrêtés. Attention en particulier aux feux de la gazinière.

En cas de fuite de gaz

Si vous sentez une odeur de gaz chez vous :

  • N’appuyez sur aucun interrupteur électrique et ne faites aucun feu ni aucune étincelle : pas de lampe, de cigarette, de téléphone portable, de branchement ou de débranchement de prise électrique, etc.
  • Ouvrez grand toutes les fenêtres.
  • Coupez les robinets de gaz.
  • Sortez de chez vous le temps que l’air du logement se soit renouvelé.

Si vous vous sentez mal ou si quelqu’un a perdu connaissance, une fois dehors, appelez les secours (pompiers, 18).

Lire l'article Ooreka

2. Vérifiez le bon fonctionnement de la ventilation

L'apport d'air est indispensable à la fois à votre bien-être mais également au bon fonctionnement des chaudières à gaz. Tout logement chauffé au gaz est équipé de bouches d'aération. Si celles-ci sont obstruées, que cela soit volontaire pour éviter l'entrée d'air froid ou parce qu'elles sont encrassées, votre installation fonctionnera mal.

En plus d'une consommation excessive d'énergie, une mauvaise ventilation vous fait courir le risque d'une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et incolore peut entraîner la mort si l'exposition est prolongée.

Il est donc indispensable de laisser vos bouches d'entrée d'air ouvertes et de les nettoyer régulièrement.

Lire l'article Ooreka
Voir le projet Ooreka

3. Faites entretenir régulièrement votre installation

Comme toute machine utilisée quotidiennement, vos appareils au gaz s'encrassent et s'usent. Ils doivent donc être vérifiés et entretenus régulièrement pour éviter tout dysfonctionnement ou accident, qui serait alors de votre responsabilité. Les modèles les plus anciens sont évidemment à surveiller de près.

Pour les chaudières gaz et les chauffe-eau

L'entretien annuel des chaudières au gaz et des chauffe-eau est obligatoire, pour votre sécurité, mais aussi pour vos économies : une chaudière bien entretenue consomme jusqu’à 15 % de gaz en moins par rapport à une chaudière non entretenue.

  • Si vous avez souscrit un contrat de maintenance avec votre installateur, l'entretien régulier est compris dedans.
  • Si vous n'avez pas de contrat, il est conseillé de vous adresser à un professionnel du gaz pour assurer ce service essentiel.

L’entretien d’une chaudière gaz coûte en général entre 100 et 150 € par an (hors dépannage).

Demandez un devis !

Pour les gazinières et les barbecues à gaz

  • Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre gazinière. Chaque orifice du brûleur doit donner une flamme bleue, et le dessous des casseroles ne doit pas être noirci.
  • Votre gazinière et éventuellement votre barbecue sont raccordés au gaz par un tuyau :
    • Ce flexible peut avoir une date limite d'utilisation inscrite dessus. Il est important de la contrôler et, le cas échéant, de changer le tuyau.
    • Vous trouverez sur le marché des modèles de flexibles adaptés à vos besoins, dont certains sont garantis à vie : optez pour des tuyaux vissés, qui ne pourront pas se déboîter lorsque vous déplacerez la gazinière.
Lire l'article Ooreka

Aides et conseils de l'ANAH et GRDF

Dans le cadre de la convention signée en février 2017 entre GRDF, l'ANAH et le ministère du Logement et de l'Habitat durable, vous pouvez bénéficier :

  • d'un diagnostic gratuit de votre installation ;
  • d'aides pour le remplacement d'un robinet de commande pour un appareil de cuisson (ancien modèle à embout soudé interdit depuis juillet 2015) ou l'acquisition d'un équipement de cuisson doté d'une sécurité de flamme ;
  • de la remise gratuite d'un tuyau flexible métallique, à durée de vie illimitée, permettant le raccord à la gazinière.

Les énergies : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes énergies
  • Des conseils sur la gestion d'un contrat et les économies d'énergie
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Travaux et mise en service

Sommaire