Sommaire

Un détecteur de gaz permet de réduire le risque d’accident en milieu domestique ou professionnel suite à l’exposition accidentelle à du gaz en quantité trop importante.

Pourquoi utiliser un détecteur de gaz ?

Utilité

Une fuite de gaz représente un danger aussi bien pour les personnes que pour les biens, l’intoxication et l’explosion étant les deux principaux risques liés à l’exposition de gaz et pouvant entraîner la mort. Aussi, pour se prémunir de tout accident, et bien que l’installation à domicile ne soit pas obligatoire, l’usage d’un détecteur de gaz est recommandé.

Les gaz dangereux sont variés, et si certains se reconnaissent à leur odeur caractéristique (gaz butane, gaz propane ou méthane), d’autres sont inodores, invisibles et insipides (monoxyde de carbone).

Choisir un modèle adapté

À chaque gaz son détecteur : pour cette raison, il convient de déterminer quelle est l’exposition à risque et de s’équiper en fonction :

  • les habitations équipées d’un chauffage ou d’un appareil de cuisson à gaz s’équiperont d’un détecteur à gaz butane/propane ou gaz de ville (ou d'un détecteur mixte) ;
  • les propriétaires de cheminée, d’insert, de poêle à bois ou granulés, d’un détecteur de monoxyde de carbone (production émise en cas de combustion incomplète).
Lire l'article Ooreka

Installer un détecteur de gaz

Fonctionnement

Les gaz sont détectés grâce à un capteur catalytique : celui-ci réagit lorsqu’il est en présence des particules composant le gaz pour lequel il est dédié et envoie un signal au cerveau du détecteur qui ordonne l’alarme. Chaque détecteur de gaz a un seuil de détection qui se mesure en points par million (ppm). Leur degré de sensibilité est variable et relatif à cette caractéristique.

Leur installation permet de prévenir toute concentration dans l’air dépassant la limite inférieure d’explosivité ou d’intoxication. Ils fonctionnent à pile (voir durée d’utilisation), disposent d’une température de fonctionnement optimale (entre 0 et 45 °C environ) comme d’un taux d’humidité (de 0 à 90 %), et offrent un avertisseur sonore d’environ 85 dB. Ces caractéristiques se déterminent au besoin de l’installation.

Où l'installer ?

Les détecteurs de gaz, lorsqu’ils sont fixes (car ils peuvent être mobiles lorsqu’ils sont à usage professionnel), doivent être installés à un emplacement stratégique dans l’habitat.

  • Un détecteur de monoxyde de carbone est placé à proximité de l’appareil à combustion et aussi, et préférence, dans la chambre à coucher et/ou le salon.
  • Les détecteurs de gaz propane et butane s’installent 30 cm au-dessus du sol et à environ 1,50 m de la source de combustion (chaudière, appareil de cuisson). Ces deux gaz étant lourds, l’installation basse est privilégiée.
  • Les détecteurs de gaz de ville (méthane) se placent à 30 cm du plafond environ, car le gaz étant plus léger que l’air, il monte. Il est aussi installé dans un rayon de 1,50 m autour de l’appareil/installation sujet à défaut.

Prix et distribution

Les détecteurs de gaz sont vendus par les grandes surfaces de bricolage pro et grand public, les entreprises spécialisées (qui peuvent se charger de l’installation), les grandes distributions et sur Internet. L’offre de prix est large : comptez environ 20 € pour l'achat d'un détecteur fixe de monoxyde de carbone d’entrée de gamme, 35 € pour un détecteur de gaz naturel fixe, 100 € pour un détecteur de gaz butane/propane/méthane portable.

Lire l'article Ooreka

Les énergies : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différentes énergies
  • Des conseils sur la gestion d'un contrat et les économies d'énergie
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Travaux et mise en service

Sommaire